LISTE
DES
ARTISTES
 

I
Q
U
X
Y

Fabrice Gygi
VITRINES et PITON UNIVERSEL

Vernissage le jeudi 3 mai dès 18h.
Exposition du 4 mai au 23 juin 2001
Fabrice Gygi, vue extérieure de l'exposition <em>VITRINES</em> et <em>PITON UNIVERSEL</em>, Centre d'édition contemporaine, Genève, 2001.

Fabrice Gygi, vue extérieure de l’exposition VITRINES et PITON UNIVERSEL

Fabrice Gygi est un artiste genevois qui a pris depuis quelques années une nouvelle place sur la scène de l’art contemporain en Suisse et plus récemment à l’étranger. En effet, son travail a été présenté dans plusieurs expositions collectives – Nonchalance, Centre PasquArt, Bienne, Freie Sicht aufs Mittelmeer, Kunsthaus de Zürich, Dogdays are over, Centre Culturel Suisse, Paris, Xn00, Espace des Arts, Chalon-sur-Saône – et personnelles, au Centre d’Art de Neuchâtel et au Magasin-Centre National d’Art Contemporain de Grenoble. Il a également réalisé plusieurs interventions dans l’espace public à l’occasion de Over the Edges à Gent, à Fribourg sur une initiative de la Kunsthalle et à Bienne pour Transfer. Ses œuvres récentes sont régulièrement exposées à la galerie Bob bon Orsouw de Zürich et à la galerie Chantal Crousel à Paris.

Le champ de sa pratique artistique s’est très rapidement élargi de la performance à l’installation et aux interventions publiques, de la gravure à l’édition de multiples.
Dans un premier temps, il s’est affirmé dans une mouvance artistique locale proche du mouvement squatt, alors très actif à Genève. Dans ce contexte citadin, le choix d’un mode de vie nomade et décalé, déterminait une attitude réfractaire à l’ordre social. Cette position, frisant parfois l’anarchie, se traduisait par des actes directs et contestataires – manifestations, occupations de bâtiments, opposition à l’armée -, mais aussi par des implications plus personnelles – interventions sauvages sur des bâtiments publics, tatouages, bagarres,… – et bien sûr par des actions artistiques particulièrement radicales le mettant physiquement en scène. Ses premières performances, souvent caractérisées par une symbolisation de la violence du pouvoir au travers de sévices corporels, réels ou simulés, (brûlures, trous, attaches, liens, excroissances) éprouvaient cette limite entre lui, son corps, et le monde extérieur. La peau, métaphore récurrente et élargie à des pièces proches du vêtement (combinaison de survie, tchador) ou par extension à des architectures (structures bâchées, tentes), définit fortement cette frontière à la fois protectrice et poreuse, menacée et en constant déséquilibre, détruite et reconstruite perpétuellement. Elle porte en elle cette question de l’identité, oscillant entre une situation de sujet agissant et celle d’objet dominé par le contexte social. Questionnement qui est au centre du travail de Fabrice Gygi.
Lors de ses actions, l’attitude parfois théâtralisée de l’artiste le transformait tour à tour en victime et en bourreau, et créait une atmosphère de tension et de peur, laissant planer une menace sur le spectateur. Une ambivalence surgissait alors, révélant à la fois une fascination pour l’autorité et sa contestation même. Ambiguïté induite par sa perception de la société dans laquelle, d’après lui, « tout citoyen est une figure d’autorité potentielle, car il est en position de capillarité avec l’ordre social »

Modélisant ce point de vue politique et social, ses installations, réalisées dans un premier temps pour son usage personnel et pour une vie toujours en mouvement, se sont ensuite transformées en mobilier urbain, détournées pour la plupart de leurs exemples les plus courants, elles proposent des lieux de vie, de plaisirs, de souffrance ou de rassemblement. Ses objets – tentes, étals de marché, matelas de gymnastique, airbags géants, scènes, podiums, buvettes, guérites – impliquent directement le spectateur, mettant à sa disposition des boissons, de la nourriture, de la musique. Mais, le plus souvent, ils représentent froidement, silencieusement, au travers d’une récupération de l’esthétique militaire ou paramilitaire, d’une similarité avec des emblèmes policiers ou nationalistes ou encore avec la signalétique sportive et routier, notre environnement occidental sur-organisé, qui projette quotidiennement un rapport problématique et violent, évidemment antagoniste avec l’identité de chacun.
Ces stuctures témoignent de situations sociales et civiques, qui nous sont quotidiennement imposées, souvent de manière insidieuse. Une organisation balisée par des “bornes” qui interfèrent avec notre liberté de mouvement et qui nous guident, physiquement et moralement, en Suisse par un ordre particulièrement ostentatoire. À l’égal du ressenti à fleur de peau de l’artiste, ses dispositifs nous font durement prendre conscience de l’existence de notre corps immanquablement confronté au corps social.
Pour cette nouvelle exposition au centre d’édition contemporaine, Fabrice Gygi propose une installation en rapport avec notre nouvelle adresse. Les grands vitrages de notre arcade – très ouverte sur la rue – seront complètement occultés par des vitrines bâchées, masquant la vision de l’intérieur et de l’extérieur. L’espace sera protégé de la curiosité des passants. Elément tout à fait paradoxal et ironique pour une galerie qui abrite un centre d’art.
L’édition PITON UNIVERSEL produite par le Centre d’édition contemporaine à l’occasion de cette exposition est un multiple, entre l’outil et l’arme, sorte de « piton d’accrochage » ou d’ »arme blanche », en fonte-alu, tiré à 30 exemplaires, présenté dans une simple boîte en carton. Cet objet, proche de la manufacture et de l’utilitaire, sera installé à l’arrière de nos nouvelles vitrines.

LISTE
DES
EXPOSITIONS
 

Liste complète
des expositions
(pdf)
(1989—2019)
 


2018

Matthew Lutz-Kinoy
The Meadow
Salon MAD#4 (Multiple Art Days)
Paris 2018
Entrelacs
Victor Man invite Navid Nuur
Valentin Carron, Marc Camille Chaimowicz, François Curlet…
artgenève


2017

Jonathan Monk
Directional Advice
Thomas Hirschhorn
Flashforward
Edited by the CEC!
Focus: Mélanie Matranga
Jean-Michel Wicker
#picturebook1
Book Launch c/o Section 7 Books, Paris
Jean-Michel Wicker
#picturebook1
Book Launch c/o SALTS, Birsfelden/Basel
Présentation de l’édition
Jean-Michel Wicker
#picturebook1
Jakob Kolding
The Outside or the Inside of the Internalised Externalised
Jean-Michel Wicker
BBiblioteca ffanafffantastica
artgenève
Présentation de l’édition
Jean-Michel Wicker
Belle étiquette


2016

Présentation du livre
Mathis Gasser
In the Museum 1 2 (3),
Regulators 1 2 n
Présentation de l’édition
Artists’ Voices
Valentin Carron
Deux épaisseurs un coin
Mathis Gasser
Sept sont tombés vers le ciel
Travaux sur papier
Artists’ Voices
Prolongation
artgenève


2015

Artists’ Voices
Extract
I Never Read, Art Book Fair Basel 2015
Jason Dodge
David Maljkovic
avec
Konstantin Grcic
Negatives
artgenève


2014

WINTER SALE
ET
ALPHABET EDITIONS
Raphaël Julliard
Chromozone
Oriol Vilanova
Renoncer à te décrire
artgenève


2013

Artissima, Turin
Edited!
NY Art Book Fair
David Hominal
Through The Windows
Jonathan Monk
Egg
artgenève


2012

Posters
Salon Light #9, Paris
NY Art Book Fair
Oscar Tuazon
Salon des Dames
artgenève
Jeffrey Vallance
The Vallance Bible
Nouvelles éditions
Oscar Tuazon
Book Launch c/o Galerie Eva Presenhuber, Zürich


2011

Aaron Flint Jamison
Philippe Decrauzat
Book Launch c/o Motto Zürich
Abstractions sentimentales et quelques éditions, Cneai, Paris
Philippe Decrauzat
NYSTAGMUS
Gerard Byrne
For example; a sketch of Five Elevations, 1971-72
Présentation de la publication
Sgrafo vs Fat Lava


2010

Présentation de l’édition de Pierre Bismuth Something Less, Something More – DIY
Sgrafo vs Fat Lava
Céramiques et porcelaines Made in West Germany, 1960-1980
« Encadrées »
Susanne M. Winterling
They Called Each Other Horses
Changement d’accrochage: Heimo Zobernig
Fröhliche Gesellschaft,
Parrotta Contemporary Art, Stuttgart


2009

Editions vs. objets
Erik van Lieshout
The Assistant
T. Quelques possibilités de textes
EDITIONS (suite…)
Présentation du catalogue
L’Effet papillon, 1989-2007,
castillo/corrales, Paris


2008

EDITIONS (2004-2008)
Présentation de
L’Effet papillon, 1989-2007
à la Maison de la poésie, Bâle
Trisha Donnelly
L’Effet papillon, 1989-2007
Olivier Bardin
You belong to me I belong to you
Editions récentes


2007

Gianni Motti
Perpetual Channel
Anne-Julie Raccoursier
Wireless World, BAC, Genève
Otra de Vaqueros (Redux), BAC, Genève
Habitat/Variations, BAC, Genève
Markus Schinwald, BAC, Genève
Andreas Dobler
In Deep Ink, BAC, Genève


2006

The Missing Evidence
Accrochage des éditions 1995-2005
Marie Velardi
Futurs antérieurs, 20006


2005

Christophe Rey
Ocean Bluff
Quelques éditions…
No More Lights On My Starguitar


2004

Florian Pumhösl
Héliogravures et film
M/M (Paris)
Pour hoM/Me,
printemps-été 2004
Mai-Thu Perret
Love thy sister like thyself
Haroutioun Simonian
Performance (à huis clos) & installation vidéo


2003

Filière papier – Filière expo
Monica Bonvicini
Accrochage de l’édition
Eternmale
Finger No. 12
conventions/
Konventionen/
conventions
Jakob Kolding
Amy O’Neill et Emmanuel Piguet
Dm-melkenburg


2002

Karl Holmqvist
Soirée tropicale
Animation: Vidéos
Rosemarie Trockel
Edition, eaux-fortes, 1996
KIOSK (V)
Monica Bonvicini
Bonded Eternmale


2001

Affiches/Livres
Social Hackers
Editions
Fabrice Gygi
VITRINES et PITON UNIVERSEL
Vidya Gastaldon & Jean-Michel Wicker


2000

Editions 2000
Bring the Noise
Bourse du CGGC 1997-1999


1999

KLAT
Evil Talk: Beyond the pleasure principle
Thomas Hirschhorn
Elke Krystufek
In the Arms of Luck
Editions


1998

One Step Backwards: Books, prints, videos, 1998
LISTE 98, The Young Art Fair,
Usine Warteck, Bâle
Lithographies


1997

Multiples du Centre genevois de gravure contemporaine
Elena Montesinos
Tune out, Turn off, Drop in
Eté 97
Stan Douglas
Photographies
Hinrich Sachs

B. Toguo Tamokoué
Gravures et Multiples


1996

Heimo Zobernig
Alexandre Bianchini,
Nicolás Fernández,
Jérôme Hentsch
et
Alain Julliard
Kristin Oppenheim
Rosemarie Trockel


1995

Thomas Hirschhorn
Les Plaintifs, les Bêtes, les Politiques
Karen Kilimnik
Tiger
Éditions du Centre genevois de gravure contemporaine
Luc Tuymans
Le Verdict
Claude Lévêque
Sans titre
Estampes et photographies
Yves Gevaert éditeur, Bruxelles


1994

Olivier Mosset
Claude Closky
Alexandre Bianchini

Hubert Mean
Alex Hanimann
Peintures, édition


1993

Giuseppe Penone
Images de pierres
Sigurdur Arni Sigurdsson
Peintures, dessins
Gerry Schum
Fernseh und Videogalerie
John M Armleder
Ian Anüll
Dessins, sérigraphies et éditions
Claude Gaçon


1992

Éditions, 1986-1992
John M Armleder
Parkett
Jean Stern
Panini alle melanzane
Stephan Landry
Marie Sacconi


1991

Laurence Pittet
Suzanne Lafont
Photographies
Marcel Broodthaers
Œuvres graphiques, 1964-1975
Jean-Michel Othoniel
¡ Capotes !


1990

Roman Signer
Installation hélicoptère, 1990
Jean-Marc Meunier
Sapins de Noël, 1988-1989
Anne Pesce
Pêcheur, c’est lui qui devient un poisson
Andreas Hofer
Installation – édition


1989

Henri Michaux
Encres, gouaches, aquarelles, lavis
Emmett Williams
Multiples
Andreas Gursky
Photographies
Stéphane Brunner
Mori Shigeru
Estampes