LISTE
DES
ARTISTES
 

Q
U
X
Y

Oscar Tuazon

Exposition du 22 juin au 27 octobre 2012
Vernissage le jeudi 21 juin 2012 dès 18h

Oscar Tuazon ou le potentiel libérateur de la construction

Le travail de Oscar Tuazon semble être un prolongement naturel de l’enfance, aussi évident que la construction d’une cabane ou une expédition en forêt. Sans jamais aller jusqu’à l’architecture, Tuazon reste toujours en deçà des règles de construction, dans la liberté de bâtir, à l’instinct, avec le plaisir de prendre possession d’un lieu, d’en faire pour un temps son lieu de vie, sa maison ; un bâti comme une extension de soi-même, de son corps et de ses mouvements. Le geste et le processus de montage sont contenus dans ses réalisations, qu’il faut comprendre comme des formes d’appropriation, d’expérimentation, « de vécu ». Tuazon précisait dans une interview parue dans son catalogue I can’t see : « I want to make something with its own life, its own needs, a living thing ».

Il n’est donc pas question de sculptures ou même d’installations, ni de narration, de simulacre ou de symbolique, les constructions de Tuazon sont le résultat d’une expérience empirique, de la transposition d’un mode de vie, qui, bien au-delà des contraintes des espaces d’exposition, participe davantage d’un esprit nomade et s’apparente à l’errance initiatique, à une recherche de symbiose avec la nature, jusqu’à éprouver parfois les limites de la survie. Dans un texte, Leave Me Be, inclu dans une publication parue à l’occasion de trois expositions personnelles qui ont eu lieu en 2009 et 2010, Tuazon raconte une longue et folle pérégrination, réelle ou fantasmée, une perte de soi dans les drogues, le sexe, la nature, la solitude, jusqu’à la découverte enfin d’une maison, sa maison, métaphore de son identité et de son œuvre : « It had taken me seven days to get there. I forced a window and pulled myself inside. It was dark and cool, water dripping from the ceiling. And that’s the end of it, That’s it, That’s it, pertaining to me ». Les questionnements de Tuazon appellent de nombreuses références qui ont toujours lié intimement les grands espaces à la culture et aux écrivains américains : de l’exaltation héroïque pour le monde sauvage à la communion avec la nature jusqu’aux mouvements contestataires, anarchistes et libertaires du XIXe siècle à nos jours. On peut trouver une filiation avec le philosophe et naturaliste Henry David Thoreau et son expérience de vie en autarcie (Walden or Life in the Woods), avec les récits d’aventures dans le Grand Nord de Jack London (L’Appel de la forêt), avec la Beat Generation, Jack Kerouac et Williams S. Burroughs. On pense aussi et plus récemment à Gerry de Gus Van Sant, au récit de la vie de Christopher McCandless dans Voyage au bout de la solitude de Jon Krakauer et à son adaptation au cinéma par Sean Penn (Into the Wild) ou encore aux deux cowboys de Brokeback Mountain de Ang Lee et peut-être même à une influence lointaine de l’auteur irlandais Michael Collins, probablement très marqué par cette mythologie américaine « On the Road ». La route permettrait de se révéler à soi-même, comme la solitude en pleine nature, hors de toutes organisations sociales, favorisant, selon les précurseurs comme Thoreau, l’émergence d’un très fort désir de liberté, les courants de désobéissance civile, et pour finir les idées contestataires qui traverseront tout le XXe siècle : le communautarisme, les pacifistes, les libertaires jusqu’à certaines formes d’anarchisme radicales, comme l’ultramarginalisation d’un Jan Kaczynski, alias The Unabomber, jusqu’aux mouvements plus actuels et moins individualistes : les anti-capitalistes, alter mondialistes et écologistes.

Tuazon semble être également un adepte du mode de vie alternatif et plutôt en symbiose avec les éléments naturels, avec l’idée d’autogestion, le DIY ou le concept du « VONU » (« VOluntary Non vUlnerable », décrit par Rayo dans son ouvrage, VONU. The Search for Personal Freedom). Ces idées d’émancipation prennent réellement forme dans son travail, qui serait un moyen de tester la résistance des matériaux confrontés aux limites des normes de constructions, comme ses projets d’installations toujours confrontés aux réticences des institutions artistiques, en définitive et par rebond, comme un moyen de s’opposer à l’établissement de certaines règles et aux contraintes qui régentent la société, la culture et même les lieux ou le monde de l’art contemporain.

C’est ce désir d’échapper aux conventions, de gagner en autonomie qui a souvent amené Tuazon à participer à plusieurs initiatives collectives telles que la création de la librairie indépendante, galerie et maison d’édition Castillo/Corrales à Paris avec Thomas Boutoux, Laure Giletti, Boris Gobille, Guillaume Leblon, François Piron et Benjamin Thorel, à réaliser certaines pièces avec son frère Elias Hansen, également artiste, ou à collaborer à la revue Paris, LA, publiée par sa compagne Dorothée Perret. Tuazon entretient d’ailleurs un rapport très fort au texte, au livre et à l’édition, ce qui constitue un autre versant extrêmement important de son engagement artistique. Et s’il tente d’exclure toute narration et dramaturgie de ses constructions, les voulant les plus proches de l’expérience constructive, Tuazon écrit à la fois pour retrouver l’histoire qui entoure la réalisation de ses œuvres et pour garder la maîtrise du discours sur son travail, qu’il aimerait le plus possible indépendant de celui sur l’art. La fabrication de livres, souvent réalisés par lui-même et à la main, comme Dwelling Portably #1, 2009, Leave Me Be #3, 2009, procède de cette même recherche d’autonomie. Le livre est pour Tuazon un objet qui renferme son texte, ses dessins, ses références, et qui représente une autre construction, un autre lieu, un autre corps.

Suite à l’édition du livre Working Drawing, paru en janvier 2012 et édité par le CEC, Oscar Tuazon exposera au CEC du 22 juin au 27 octobre 2012. Il réalisera pour cette exposition personnelle et pour la première fois une série de dessins inédits de grand format.

LISTE
DES
EXPOSITIONS
 

Liste complète
des expositions
(pdf)
(1989—2019)
 


2019

TIMOTHÉE CALAME
ALTERA
Spring Sale Time
LE CEC à la LA Art Book Fair 2019
artgenève
Matthew Lutz-Kinoy
What to wear to a concert? Tips for concert outfits: wear your best punk jacket with the right patches !
« A patch meant to be fixed to the back of your jacket depicting relevant cultural affiliations »


2018

Matthew Lutz-Kinoy
The Meadow
Salon MAD#4 (Multiple Art Days)
Paris 2018
Entrelacs
Victor Man invite Navid Nuur
Valentin Carron, Marc Camille Chaimowicz, François Curlet…
artgenève


2017

Jonathan Monk
Directional Advice
Thomas Hirschhorn
Flashforward
Edited by the CEC!
Focus: Mélanie Matranga
Jean-Michel Wicker
#picturebook1
Book Launch c/o Section 7 Books, Paris
Jean-Michel Wicker
#picturebook1
Book Launch c/o SALTS, Birsfelden/Basel
Présentation de l’édition
Jean-Michel Wicker
#picturebook1
Jakob Kolding
The Outside or the Inside of the Internalised Externalised
Jean-Michel Wicker
BBiblioteca ffanafffantastica
artgenève
Présentation de l’édition
Jean-Michel Wicker
Belle étiquette


2016

Présentation du livre
Mathis Gasser
In the Museum 1 2 (3),
Regulators 1 2 n
Présentation de l’édition
Artists’ Voices
Valentin Carron
Deux épaisseurs un coin
Mathis Gasser
Sept sont tombés vers le ciel
Travaux sur papier
Artists’ Voices
Prolongation
artgenève


2015

Artists’ Voices
Extract
I Never Read, Art Book Fair Basel 2015
Jason Dodge
David Maljkovic
avec
Konstantin Grcic
Negatives
artgenève


2014

WINTER SALE
ET
ALPHABET EDITIONS
Raphaël Julliard
Chromozone
Oriol Vilanova
Renoncer à te décrire
artgenève


2013

Artissima, Turin
Edited!
NY Art Book Fair
David Hominal
Through The Windows
Jonathan Monk
Egg
artgenève


2012

Posters
Salon Light #9, Paris
NY Art Book Fair
Oscar Tuazon
Salon des Dames
artgenève
Jeffrey Vallance
The Vallance Bible
Nouvelles éditions
Oscar Tuazon
Book Launch c/o Galerie Eva Presenhuber, Zürich


2011

Aaron Flint Jamison
Philippe Decrauzat
Book Launch c/o Motto Zürich
Abstractions sentimentales et quelques éditions, Cneai, Paris
Philippe Decrauzat
NYSTAGMUS
Gerard Byrne
For example; a sketch of Five Elevations, 1971-72
Présentation de la publication
Sgrafo vs Fat Lava


2010

Présentation de l’édition de Pierre Bismuth Something Less, Something More – DIY
Sgrafo vs Fat Lava
Céramiques et porcelaines Made in West Germany, 1960-1980
« Encadrées »
Susanne M. Winterling
They Called Each Other Horses
Changement d’accrochage: Heimo Zobernig
Fröhliche Gesellschaft,
Parrotta Contemporary Art, Stuttgart


2009

Editions vs. objets
Erik van Lieshout
The Assistant
T. Quelques possibilités de textes
EDITIONS (suite…)
Présentation du catalogue
L’Effet papillon, 1989-2007,
castillo/corrales, Paris


2008

EDITIONS (2004-2008)
Présentation de
L’Effet papillon, 1989-2007
à la Maison de la poésie, Bâle
Trisha Donnelly
L’Effet papillon, 1989-2007
Olivier Bardin
You belong to me I belong to you
Editions récentes


2007

Gianni Motti
Perpetual Channel
Anne-Julie Raccoursier
Wireless World, BAC, Genève
Otra de Vaqueros (Redux), BAC, Genève
Habitat/Variations, BAC, Genève
Markus Schinwald, BAC, Genève
Andreas Dobler
In Deep Ink, BAC, Genève


2006

The Missing Evidence
Accrochage des éditions 1995-2005
Marie Velardi
Futurs antérieurs, 20006


2005

Christophe Rey
Ocean Bluff
Quelques éditions…
No More Lights On My Starguitar


2004

Florian Pumhösl
Héliogravures et film
M/M (Paris)
Pour hoM/Me,
printemps-été 2004
Mai-Thu Perret
Love thy sister like thyself
Haroutioun Simonian
Performance (à huis clos) & installation vidéo


2003

Filière papier – Filière expo
Monica Bonvicini
Accrochage de l’édition
Eternmale
Finger No. 12
conventions/
Konventionen/
conventions
Jakob Kolding
Amy O’Neill et Emmanuel Piguet
Dm-melkenburg


2002

Karl Holmqvist
Soirée tropicale
Animation: Vidéos
Rosemarie Trockel
Edition, eaux-fortes, 1996
KIOSK (V)
Monica Bonvicini
Bonded Eternmale


2001

Affiches/Livres
Social Hackers
Editions
Fabrice Gygi
VITRINES et PITON UNIVERSEL
Vidya Gastaldon & Jean-Michel Wicker


2000

Editions 2000
Bring the Noise
Bourse du CGGC 1997-1999


1999

KLAT
Evil Talk: Beyond the pleasure principle
Thomas Hirschhorn
Elke Krystufek
In the Arms of Luck
Editions


1998

One Step Backwards: Books, prints, videos, 1998
LISTE 98, The Young Art Fair,
Usine Warteck, Bâle
Lithographies


1997

Multiples du Centre genevois de gravure contemporaine
Elena Montesinos
Tune out, Turn off, Drop in
Eté 97
Stan Douglas
Photographies
Hinrich Sachs

B. Toguo Tamokoué
Gravures et Multiples


1996

Heimo Zobernig
Alexandre Bianchini,
Nicolás Fernández,
Jérôme Hentsch
et
Alain Julliard
Kristin Oppenheim
Rosemarie Trockel


1995

Thomas Hirschhorn
Les Plaintifs, les Bêtes, les Politiques
Karen Kilimnik
Tiger
Éditions du Centre genevois de gravure contemporaine
Luc Tuymans
Le Verdict
Claude Lévêque
Sans titre
Estampes et photographies
Yves Gevaert éditeur, Bruxelles


1994

Olivier Mosset
Claude Closky
Alexandre Bianchini

Hubert Mean
Alex Hanimann
Peintures, édition


1993

Giuseppe Penone
Images de pierres
Sigurdur Arni Sigurdsson
Peintures, dessins
Gerry Schum
Fernseh und Videogalerie
John M Armleder
Ian Anüll
Dessins, sérigraphies et éditions
Claude Gaçon


1992

Éditions, 1986-1992
John M Armleder
Parkett
Jean Stern
Panini alle melanzane
Stephan Landry
Marie Sacconi


1991

Laurence Pittet
Suzanne Lafont
Photographies
Marcel Broodthaers
Œuvres graphiques, 1964-1975
Jean-Michel Othoniel
¡ Capotes !


1990

Roman Signer
Installation hélicoptère, 1990
Jean-Marc Meunier
Sapins de Noël, 1988-1989
Anne Pesce
Pêcheur, c’est lui qui devient un poisson
Andreas Hofer
Installation – édition


1989

Henri Michaux
Encres, gouaches, aquarelles, lavis
Emmett Williams
Multiples
Andreas Gursky
Photographies
Stéphane Brunner
Mori Shigeru
Estampes